Documents publiés » Linux et les logiciels libres »

Installer Linux sur un Compaq Evo N400c (ordinateur portable)

Cette page décrit les étapes que j’ai dû suivre pour l’installation de GNU/Linux Debian Woody sur un ordinateur Compaq Evo N400c.

Conditions de l’installation

Ne retrouvant pas mon CD d’installation Debian (du fait de mes multiples déménagements successifs), j’ai décidé d’installer Linux via Internet, en utilisant le mini-réseau local installé chez moi qui offre un accès D.H.C.P.

Pour cela, j’ai donc utilisé la base mobile du portable (avec le lecteur de disquette), plus 6 disquettes d’installation, conformément à ce que précise le guide d’installation Debian :

Pour la création de disquette, j’ai utilisé l’utilitaire rawrite2.exe sur les images binaires téléchargées sur le site de Debian, toujours en suivant les instructions données dans le guide d’installation.

Déroulement de l’installation

La version de Debian installable à l’heure actuelle est la Potato. C'est donc cette version-ci que j’ai installé en premier lieu via le réseau.

Cette installation se fait de façon classique en répondant aux questions de l’installeur. Les points à noter :

  • j’ai demandé la configuration de pcmcia avant l’installation des modules sytèmes (est-ce nécessaire ?)
  • les modules que j’ai choisis étaient usb-uhci (pour le support des prises USB) et eepro100 (pour le support de la carte réseau, indispensable pour l’installation via le réseau)
  • j’ai sélection l’installation des paquets via le réseau (L.A.N. avec D.H.C.P.)
  • compte tenu de ma situation géographique, j’ai choisi le mirroir français de Debian pour l’installation : http://ftp.fr.debian.org/debian/
  • les méta-paquets que j’ai sélectionnés : Developpement en C, Système X window, Outils Laptop, Gnome, @@@
  • Infos pour les paquets: souris PS/2 (device /dev/psaux), Carte vidéo ATI Mobility, @@@

N.B.: le métapaquet Outils Laptop comprend un paquet d’installation pour une connexion SLIP qui a "déréglé" mon installation réseau Ethernet : sans chercher plus en avant et vue que je n’avais pas l’utilité de ce paquet, je l’ai supprimer.

L’étape suivante a consisté au passage de Potato à Woody : pour cela, j’ai édité le fichier /etc/apt/sources.list, remplacé stable par testing (le statut actuel de Woody), lancé apt-get update, puis apt-get dist-upgrade, quelques apt-get -f install lorsque nécessaire.

L’installation de XFree 4.0.x ne s'étant pas faite par défaut, je l’ai déclenché avec apt-get install xserver-xfree80 xbase-clients xfonts-base xfonts-base-transcoded xfonts-100dpi xfonts-75dpi xfonts-transcoded-100dpi xfonts-transcoded-75dpi (les -transcoded sont pour avoir des polices avec le signe Euro). Le pilote à sélectionner est ati, la résolution maximale supportée est de 1024x768 (à 75 MHz ?). (c.f. fichier de configuration XF86Config-4)

En fait, pour avoir un support USB récent et de manière générale, un noyau avec les dernières fonctionnalités, j’ai décidé d’installer le noyau 2.4.17 avec un patch pour avoir le système de fichier ext3 (journalisé). Le passage de 2.2 à 2.4 n’est pas forcément très simple : make oldconfig aide évidemment, mais il ne faut pas rater certains modules : ide-disk (pour pouvoir rebooter :), hermes wavelan (pour le support de ma carte wireless PCMCIA), le support PCMCIA, la carte son ESS Allegro (maestro3), le support APM, support USB-UHCI (plus HID pour le support souris, clavier, …). Il y en a sans doute d’autres.

Ma connexion au réseau sans fil s'est fait sans aucune difficulté une fois le bon module installé (pump -i eth1).

Pour pouvoir utiliser les touches supplémentaires du clavier (les 4 touches argentées tout en haut du clavier), j’ai installé le paquet hotkeys (j’avais tout d’abord pensé utiliser FunKeys, mais en fait, hotkeys est beaucoup plus simple à installer, configurer et utiliser). Il est configuré comme suit dans $HOME/.hotkeys/hotkeys.conf:

# Ceci définit le modèle de clavier utilisé [kb9963 correspond aux Compaq]
Kbd=kb9963
# la touche i: configurée pour faire apparaître ma fenêtre ICQ
Help = gnomeicu-client showhide
# la touche maison: configurée pour ouvrir un nouvel onglet dans galéon
WebBrowser=galeon -n about:blank
# la touche enveloppe: configurée pour envoyer un nouveau courriel avec évolution
Email=evolution mailto:
# la touche loupe: configurée pour ouvrir un nouvel onglet dans Galeon avec Google
Search=galeon -n http://www.google.com

Ensuite, j’ai rajouté /usr/bin/hotkeys dans les programmes lancés automatiquement au démarrage de ma session Gnome. Et voilà ! [dans les faits, je n’utilise quasiment jamais ces touches qui ne sont pas faciles d’accès… Mais bon, tant qu'à faire, autant avoir une configuration complète :)].

À finir

Mises à jour

  • 2002/03/11: Création
  • 2002/05/27: Ajout de la configuration des hotkeys
  • 2002/09/08: Ajout du fichier de config XF86Config
  • 2004/01/12: Note au sujet du support DRI non-officiel