» Je de mots, Jeux de icalanguages.com moi

30 December 2010

Livre sur le Web mobile

Couverture du livre

Je viens de recevoir par la poste 15 exemplaires d’un même livre. La raison de cette multiplicité est que je suis l’un des very good site cheap viagra on line auteurs du livre en question, consacré au développement et à la conception pour le Web mobile, et intitulé Relever le défi du Web mobile.

Le livre est disponible en version électronique depuis environ une semaine, mais tenir entre ses mains le résultat de nombreuses heures de travail donne à n’en pas douter une réalité bien plus concrète à ces efforts.

Le livre devrait être aussi présent d’ici peu dans les libraires, réelles et virtuelles ; il est apparemment d’ores et déjà à la librairie de notre éditeur, Eyrolles.

Compte tenu du public concerné relativement réduit, et des faibles pourcentages reversés aux auteurs, il y a peu de chances que les droits d’auteurs remplissent mon porte-monnaie de http://www.haoms.org/generic-cialis-in-canada manière significative. En revanche, l’écriture du livre fut elle-même une expérience extrêmement enrichissante ; d’avoir pu la réaliser avec François, mon compère/co-douche et désormais co-écrivain, l’a rendu particulièrement plaisante.

Mon frère Bernard a par ailleurs accepté de l’illustrer avec ses pingouins, ajoutant une touche d’humour à un contenu assez technique — bien que je doive confesser n’avoir pas résisté à y truffer quelques jeux de mots désolants.

Le temps consacré à cet exercice explique en partie le relatif silence sur ce site ; mais la multiplication des canaux d’expression (Facebook, Twitter), de projets annexes rend assez probable que ce rythme moindre soit désormais plus la règle que l’exception.

Référence

Posté à 11:26

6 October 2010

Sév’haïku

Eau, musique et it's cool buy pfizer viagra feu —
Les flammes contre leur gré
Dansent en rhytme.

Référence

Posté à 09:21

14 May 2010

Le regard du photographe

Photographe amateur de longue date, je suis victime de la maudite bénédiction du regard du photographe.

Aux aguêts d’une photo originale où évocative, l’oeil explore en www.cha-net.org permanence, découvre des perspectives cachées, se délecte de lumières inattendues : en somme, jouit d’une vue exclusive sur le lieu convoité.

Mais ô combien il est facile de tomber dans l’excès, et de ne plus voir que cadré, de ne percevoir que le fugitif plutôt que la douceur du continu, de ne regarder plutôt que de canadian pharmacy levitra'>canadian pharmacy levitra vivre. Le viseur a vite fait de se transformer en œillères.

Référence

Posté à 06:35

13 May 2010

Alhaikumbra

Parfums de guitare,
Dispersés par une brise
Des neiges sanguines.

Référence

Posté à 05:58

12 May 2010

Andhaikusie

Fumes brûlantes,
Elle se dévêt de l’habit
De lumières ; et je succombe.

Référence

Posté à 09:18