T.I.P.E. (Travaux d’Initiative Personnelle Encadrés) » Le satellite Hipparcos »

Conclusion sur le satellite Hipparcos

Attendre….

La mesure est en physique, à la fois une porte ouverte sur le côté pratique de cette science (ce en quoi elle se distingue fondamentalement des mathématiques), et à la fois un pilier : elle sert de base et de vérification à toute théorie. Comme activité pratique, elle induit en elle-même un paramètre essentiel : le temps.

Dans l’histoire d’Hipparcos, le temps prend principalement deux aspects de l’attente ; une attente pleine d’impatience : attendre devant la fusée Ariane qui refuse de décoller , attendre face à un moteur qui refuse de s'enclencher , attendre avant de pouvoir faire fonctionner le satellite ; une attente pleine d’angoisse : attendre quand le satellite subit des éclipses prolongées, attendre quand le satellite traverse les ceintures de Van Allen, attendre que le satellite achève complètement sa mission, au-delà de toutes ces difficultés.

Par-delà sa "vie", Hipparcos impose toujours cet aspect du temps : il faut maintenant attendre les résultats tant souhaités.