Blog »

nanoc

Le 19 novembre 2014

Après quelques 15 années de fidèle service, GTML, le script perl qui me servait à maintenir Nimbustier.net a été remercié, et remplacé par un petit jeune ambitieux, nanoc.

Nanoc est lui aussi un système de génération de site statique, mais écrit lui en Ruby, et conçu de façon nettement plus modulaire que GTML; clairement, quinze années écoulées ont changé la donne en matière de création et gestion de sites statiques.

Bien que n’ayant pas pratiqué le Ruby jusque là, je me suis laissé convaincre par nanoc qui allie un fonctionnement de base correspondant à mes attentes, et une belle facilité d’adaptation pour les cas où ce fonctionnement n’est pas tout à fait compatible avec mon contenu existant.

J’en ai profité aussi pour remercier Wordpress, sur lequel ce blog tournait depuis au moins une dizaine d’années. Malgré les améliorations indéniables de Wordpress (dont je bénéficie rapidement grâce aux systèmes de mises à jour automatiques de mon hébergeur, Dreamhost) au cours de cette décennie, les risques de sécurité liés à l’utilisation de Wordpress (mon site a été victime d’intrusion à plusieurs reprises) combinés à la fréquence très faible de mon activité sur ce blog (4 ans de silence, déjà !) m’ont poussé à importer et migrer le blog pour que lui aussi soit géré par nanoc.

Moyennant quoi, j’ai procédé à une modeste mise à jour de l’apparence du site, et, si mon élan continue à m’entraîner, peut-être réussirai-je à en faire une mise à jour plus poussée — le Web a lui aussi quelque peu évolué depuis mes dernières tentatives à la matière.

C’est reparti pour un tour !