Blog »

Le regard du photographe

Le 14 mai 2010

Photographe amateur de longue date, je suis victime de la maudite bénédiction du regard du photographe.

Aux aguêts d'une photo originale où évocative, l'oeil explore en permanence, découvre des perspectives cachées, se délecte de lumières inattendues : en somme, jouit d'une vue exclusive sur le lieu convoité.

Mais ô combien il est facile de tomber dans l'excès, et de ne plus voir que cadré, de ne percevoir que le fugitif plutôt que la douceur du continu, de ne regarder plutôt que de vivre. Le viseur a vite fait de se transformer en œillères.