Blog »

Antillais entiers

Le 4 avril 2006

Après un week-end à Barcelone mi-février, nous venons de rentrer d'un magnifique voyage de deux semaines en Guadeloupe : retour aux sources familiales pour moi, et découverte complète pour Bénédicte. Logés dans un appartement donnant sur la plage du lagon de Sainte-Anne aux eaux bleues turquoises, nous avons écumés les routes de l'île papillon du nord au sud, d'est en ouest, de -5 (baptème de plongée) à 1467 (sommet du volcan de la Soufrière) mètres d'altitude, de 0 à 55° d'alcool (ah les ti'punchs!). Un carnet de voyage à quatre mains est en préparation, mais les photos sont déjà disponibles (merci les insomnies de décalage horaire) ; pour résumer, quelques inoubliables : les fonds sous-marins de la réserve Cousteau autour des îlets Pigeons, le chaud-froid de dorade et coco épicé à la Dînette Gourmande, le ciel incroyablement dégagé au sommet de la Soufrière, la baie des Saintes et ses cases créoles, et la baignade au saut de la Lézarde au milieu d'une végétation splendide. Difficile de reprendre le train-train quotidien après cela, mais le printemps a tout de même profité de notre absence pour s'installer doucettement, annonçant six mois de belles saisons à venir.