Blog »

Lettre ouverte mais cryptique et à retardement

Le 3 avril 2005

Ma très chère Bénédicte,

Plusieurs dizaines (centaines ?) de personnes ont lu ce message avant toi.

Plusieurs dizaines (centaines ?) de jours se sont écoulés entre le moment où ce message t'a été adressé, et celui où tu le lis.

En ce jour, l'humanité — ou à tout le moins quelques milliardièmes de celle-ci — se réjouit de voir une nouvelle révolution terrestre se terminer en ta compagnie. La courtoisie m'interdit de citer le nombre de rotations héliocentriques qui l'ont précédée, il suffira de dire qu'il est le produit des trois premiers nombres premiers.

Puissè-je être à tes côtés pour célébrer le nombre premier suivant comme multiplicande supplémentaire...

Bon anniversaire, petite trentenaire !