Blog »

Tamaris en état de choc

Le 7 juillet 2004

De notre envoyé spécial à Tamaris

Ce matin, Tamaris s'est réveillé en état de choc : de la pluie un 7 juillet !

La pluie tombant sur la baie du Lazaret
Le spectacle désolant de la pluie tombant sur la baie du Lazaret en ce matin du 7 juillet en a stupéfait plus d'un !

Maurice, tamarissien de toujours, nous confirme qu'il n'avait jamais vu ça : De la pluie, déjà, c'est un événement, ici ! Mais alors, un 7 juillet ! Je me rappelle encore tout le tohu-bohu que la pluie du 3 juillet 1974 avait provoqué, mais on était loin de s'imaginer que 30 ans plus tard, ça irait si loin !.

Sur la corniche Michel Pacha, quelques pêcheurs au regard hagard ne s'en remettent pas et feignent d'ignorer la météo ; pour René, boh, vous savez, c'est qu'de la pluie, le poisson, lui, il s'en fout !.

Du côté des commerçants, le choc est rude à encaisser. Déjà l'an dernier y'avait la canicule, bon, ça nous avait fait perdre au moins 30% du chiffre d'affaire nous confie Josette, dans un bar de plage des Sablettes, et v'lan, aujourd'hui, on a eu au moins 50% de fréquentation de moins que d'habitude ! Comment voulez-vous qu'on s'en sorte dans ces conditions ?. L'association des commerçants du quartier a indiqué qu'elle espérait que la zone serait classée en victime de catastrophes naturelles, pour que ses adhérents puissent être indemnisés par les assurances.

Affiche des nights 70 & 80's aux Sablettes
Les habitants des Sablettes auront-ils encore le coeur à faire la fête après ces événements ?

Contacté à ce sujet, le maire de la Seyne sur Mer n'a pas souhaité répondre.

Cet événement d'une ampleur difficilement imaginable arrive la veille de la tenue du "Toropiscine", une tradition locale fortement ancrée depuis la transformation des Sablettes en station balnéaire ; les organisateurs assurent faire tout [leur] possible pour que le spectacle ait lieu malgré tout, comme un symbole important qu'il faut continuer malgré tout. Et de préciser bien sûr qu'ils l'annuleraient si les conditions météorologiques ne s'amélioraient pas d'ici là.

Mauvais coup pour la marine nationale qui a annoncé il y a quelques jours que le Clémenceau serait désamianté à Toulon ; déjà, les riverains de la rade s'inquiètent de ce que cette pluie ait pu fragiliser la coque du porte-avion, et invoquent le principe de précaution pour demander l'annulation de l'opération. La Marine n'a pas souhaité répondre à nos questions sur ce sujet.

Le Clémenceau stationné dans la rade de Toulon
Le Clémenceau résistera-t-il aux conditions météorologiques inhabituelles de la rade ? Les riverains s'inquiètent.

Ce soir, bien que quelques nuages restent présents au dessus de la baie du Lazaret, la pluie semble avoir pris fin ; Météo France appelle à la prudence cependant, et n'exclut pas qu'il pleuve à nouveau cet été. Une cellule de soutien psychologique a été détachée auprès de la mairie de la Seyne sur Mer, pour les habitants et les touristes qui auraient du mal à accepter l'incertitude à laquelle les confrontent les caprices du temps.