Blog »

La Globalia-isation

Le 16 juin 2004

L'une des choses que j'apprécie le plus de ma lecture de Globlia est ce subtile changement de point de vue qu'il donne sur le monde qui nous entoure ; rien de renversant, certes, mais quelques gouttes d'ironie sur certaines des vacuités qui nous entourent, simples faits divers sans importance, mais véritables caudalies du roman:

  • si dans Globalia, chacun des jours de l'année est dédié à une cause particulière, il n'est pas sûr qu'il faille attendre Globalia pour se réjouir tous les jours d'un nouvel aspect de nos vies ; le 6 juin de cette année aura vu célébrer le 60ème anniversaire du débarquement, la fête des mères, et les rendez-vous jardins, sans oublier les journées mondiales de l'environnement
  • "protégez l'environnement, ne faites pas d'enfant !" ; si la télévision globalienne pourrait diffuser sans surprise ce message, d'aucuns seront plus surpris d'apprendre que c'est ce que recommande le WWF - au milieu de recommandations certes beaucoup plus raisonnables