Blog »

Oppède-le-Vieux, le Luberon sauvage

Le 2 avril 2004

Au Nord du Luberon, dernier obstacle au Mistral courant le long du Rhone, Oppède-le-Vieux abrite à flanc de colline un ensemble de ruines mêlées de végétations et de bâtiments en cours de restauration, curieux mélange de village fantôme et de village lubéronesque. Un site en tous les cas unique, étonnament reclus entre deux gorges traversant le massif environnant, et qui invite à la méditation.

Nous y sommes passés vendredi dernier, avant de rejoindre Ménerbes et son massif en forme de bateau ; nous y reviendrons.