Blog »

Séjour en Californie, suite

Le 13 juin 2001

Il est temps que je reprenne ma plume (ou plutôt mon clavier :) pour raconter la fin de notre voyage, tant que les impressions que j'en ai eues restent fraîches.

Après nos 2 premiers jours à San Francisco, nous avons mis le cap résolument au Sud avec deux principaux objectifs :

  • Carmel et la baie de Monterey
  • La route "Big Sur" et le Hearst Castle

Carmel est un village en bord de mer qui a su garder un charme tout particulier au travers de ses nombreuses boutiques (d'art, d'artisanat, de mode, ...) et ses non moins nombreux restaurants.

La Misson San Carlos Borromeo
La Mission
San Carlos
Borromeo

L'attraction touristique principale de Carmel même réside dans la mission San Carlos Borromeo, une mission de type hispanique fondée à la fin du XVIIIème siècle, conservée en très bon état et agrémentés de jardins magnifiques.

Par ailleurs, juste à la sortie de Carmel, une route panoramique propose des vues impressionnantes de l'Océan pacifique, dans une gamme de bleu et de vert unique.

Une vue sur la cote

La route appelée "Big Sur" que nous avons parcourue le lendemain constitue elle-aussi une collection de points de vue admirables sur la côte pacifique, parsemée ci et là de rencontres étonnantes : celle d'éléphants de mer se faisant dorer au soleil n'en était pas la moindre !

Hearst Castle était la destination finale de notre périple vers le Sud. Pour bien imaginer ce qu'Hearst Castle constitue, il suffit de savoir que Hearst (le propriétaire de la dite maison) est le magnat de la presse qui a inspiré le personnage de Citizen Kane : autrement dit, un homme richissime aux idées bien arrêtées...

Et son château reflète bien ces deux aspects : juché au sommet d'une colline à quelques kilomètres de la mer, il offre un ensemble de quatre maisons, dont trois réservées aux invités (parmi lesquels purent être comptées les plus grandes stars d'Hollywood de l'époque), chacune avec son style particulier et ses vues imprenables, deux piscines à rendre jalouses les piscines olympiques et un ensemble de terrains qu'on ne peut embrasser d'un seul regard... Tout n'est pas de bon goût, mais on se laisserait tout de même tenter !

Cette partie du voyage sur la côte nous a permi de réaliser aussi combien le climat de San Francisco est un micro-climat : les brumes récurentes, et la fraîcheur à peu près permanentes qui y règne n'ont pas cours du tout sur la côte Sud... Et encore, ce n'est rien par rapport à ce que nous avons connu après ! Mais ça, ce sera pour un prochaine fois.

Voir aussi : Séjour en Californie : début et fin, les photos